Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Science-.Fiction, #Nancy Allen, #John Carpenter

Film de 1984, américain, de Stewart Raffill. John Carpenter y est  délégué à la production. Avec Michael Paré, Nancy Allen, Eric Christmas. En 1943, à Philadelphie, le professeur James Longstreet a développé une machine devant rendre invisible aux yeux des ennemis les navires de guerre américains. Quand un test est réalisé sur l'USS Eldridge, un incident survient. Le bâtiment disparaît, deux matelots se retrouvent en 1984. Ils tenteront de comprendre ce qu'il leur arrive, enquêterons, seuls ou presque,

contre tous. Les savants peineront à rétablir la brèche temporelle qu'ils ont ouvert. Présenté souvent comme un film de John Carpenter ce n'est pas exactement le cas, on retrouve ici ou là quelques manières portant sa marque mais Stewart Raffill n'atteint pas son niveau de qualité. Sans jeter le porte-avion avec l'eau du bain ce film est intéressant pour son approche, les questions qu'il pose.

Philadelphia experimentPhiladelphia experiment
Philadelphia experimentPhiladelphia experiment

Commenter cet article

Val 10/03/2018 09:44

J'avais vu ce film à la télévision il y a longtemps, et j'avais bien aimé. Par contre, je ne savais pas que John Carpenter y avait participé.
Le thème m'avait même passionné à l'époque : cette histoire est encore aujourd'hui très répandue dans les bouquins ou sur les sites internet consacrés aux phénomènes paranormaux.
Bon week-end, Valcogne.
Bises.

valcogne.over-blog.com 10/03/2018 11:57

Plus tard il y eu " Nimitz, retour vers l'enfer" où, à l'inverse un navire américain d'aujourd'hui est projeté en 1940. Cette histoire d'invisibilité semble reposer sur le fait qu'il exista réellement des recherches à cette époque et à Philadelphie pour rendre les navires invisibles. On a presque réussi avec les appareils "furtifs", ce qui suggère un progrès qui peut mener à la solution un jour. Bon Weekend, Val. Il n'arrête pas de flotter et c'est tristouille. Bises

Articles récents

Hébergé par Overblog