Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Polars Anglo-Saxons, #Charles Bronson
Avec les compliments de Charlie

Film Britannique de 1979 de Stuart Rosenberg avec Charles Bronson, Jill Ireland, Henry Silva, Bradford Dillman, Strother Martin, Rod Steiger, ou: " Comment composer une daube indigeste avec de bons acteurs confirmés." N'écoutant que son courage et toujours désireux d'essayer de ne pas mourir idiot, Valcogne, animé des sentiments les plus purs, a failli stopper au bout d'un quart d'heure. En plus, il a supporté une copie pourrie. Le sacerdoce a ses limites.

Avec les compliments de Charlie

Commenter cet article

Val 24/06/2017 20:04

C'est vrai que Jill Ireland n'a jamais été une bonne actrice. Sauf dans "C'est arrivé entre midi et trois heures" que tu évoque et qui est l'un de mes films préférés du couple. Il y a aussi "La Cité de la violence" où elle est plutôt bonne selon mes souvenirs (il y a longtemps que je n'ai pas vu ce film).

Cette chaleur m'a quelque peu fatiguée ces temps-ci, je ne le cache pas, mais heureusement, la canicule semble perdre du terrain. J'espère que tu va bien toi aussi. Bises.

valcogne.over-blog.com 25/06/2017 08:44

Tu as raison, je vais me faire le plaisir de revoir " La cité de la violence" et, puisque c'est la journée du cinéma, pour une fois, j'y vais. Il semble qu'il y ait un film prometteur...je vous en parlerai. Bon Dimanche, il fait meilleur aujourd'hui.

Val 24/06/2017 09:16

L'un des films les plus ennuyeux de Charles Bronson, malgré un scénario qui aurait pu être intéressant quoique classique.
Bon week-end, Valcogne.

valcogne.over-blog.com 24/06/2017 12:50

Hélas! J'ajoute que, la plupart du temps, la présence de Jill Ireland dans les films de Charles Bronson annonce qu'on va souffrir. A l'exception de " C'est arrivé entre midi et trois heures" où elle tient la route. Heureusement il a tourné beaucoup de bonnes choses qui relativisent. Bon weekend, Val. J'espère que tu ne crains pas trop la chaleur.

Articles récents

Hébergé par Overblog