Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Denzel Washington, #Ethan Hawke
Les sept mercenaires ( The magnificent seven 2016 )

Film américain de 2016, d'Antoine Fuqua, avec Denzel Washington, Ethan Hawke, Vincent d'Onofrio, Chris Pratt, Lee Byung-Hun, Manuel Garcia Rulfo, Martin Sesmeier, Peter Sarsgaard, Haley Bennet. Le prédateur Bogue fait régner la terreur sur une petite ville qu'il veut dominer. Une veuve déterminée fait appel à un chasseur de primes et ses associés pour en finir. Beaucoup y perdront la vie de chaque côté, jusqu'au sacrifice. Le réalisateur a évité le remake sur le remake, composé un film qui a le mérite de participer du genre qu'on aime. Denzel Washington, contrairement à certains avis que je lis ici où là, est crédible, bien plus à mon avis que Jamie Foxx dans le"Django" de Tarentino. Vincent d'Onofrio joue un trappeur savoureux, Ethan Hawke reste à la hauteur ainsi que Chris Pratt. L'ensemble est soigné, distrayant et, (comme Valcogne ose toujours des vannes faciles sans vergogne): Fuqua balance des dragées à tout va.

Les sept mercenaires ( The magnificent seven 2016 )
Les sept mercenaires ( The magnificent seven 2016 )Les sept mercenaires ( The magnificent seven 2016 )
Les sept mercenaires ( The magnificent seven 2016 )Les sept mercenaires ( The magnificent seven 2016 )

Commenter cet article

photodilettante 07/10/2016 08:04

7 d'un coup avait dit le petit tailleur dans le conte, c'est beau.coup

valcogne.over-blog.com 07/10/2016 14:52

Ce n'est pas ce que disait Blanche Neige au sujet des sept nains! Le tailleur était ailleurs quand il a parlé de ça.

Gérard 06/10/2016 18:40

Un par jour de la semaine

valcogne.over-blog.com 07/10/2016 14:50

Il faut croire que c'était un film parrainé par le Seigneur!

Daniel 04/10/2016 22:03

En résumé le titre du film ne sert qu a faire le buzz puisqu il n a pas grand chose a voir avec son prédécesseur si ce n est le thème que l on peut d ailleurs voir dans nombre de westerns ou de séries ( dans un épisode de " Kung Fu , la légende continue..." , un homme recrute sept personnes ( dont Caine ) pour remplir une mission et ce brave homme n est autre que Robert Vaughn .) . Et on pourrait citer bien d autres exemples. Une chose est sure : on ne fera certainement pas un remake de ce film , une suite peut etre,, histoire de remplir les caisses. Ce qui m a terriblement manqué c est l absence totale de philosophie , tout ce qui faisait du film de Sturges son originalité pour un western. . Mais...autre temps , autres mœurs !

valcogne.over-blog.com 05/10/2016 08:45

Question finesse, c'est sûr, il n'y a pas une once de philosophie. Comme je le notais, le mérite de ce film c'est surtout de faire revivre le genre western sans passer à côté de la cible et en étant quand même au dessus de la moyenne.

Articles récents

Hébergé par Overblog