Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Ciné Drames, #Burt Lancaster
Tant qu'il y aura des hommes
Tant qu'il y aura des hommes
Tant qu'il y aura des hommes
Tant qu'il y aura des hommes

Film de 1953 de Fred Zinneman avec Burt Lancaster, Montgomery Clift, Deborah Kerr, Donna Reed, Frank Sinatra, Ernest Borgnine, Philip Ober. Un homme est affecté à la base de Schofield, dans le Pacifique. Son supérieur veut à tout prix qu'il boxe pour lui. Il refuse et fait l'objet de brimades incessantes, au même titre que son ami italien qui le soutient. Il ne cède jamais et l'histoire tourne au drame. Hommes et femmes se lancent dans des amours impossibles à la veille de l'attaque de Pearl Harbour et chacun rencontrera son destin. Tiré du livre de James Jones " From here to eternity" cette oeuvre montre des aspects sombres de la vie militaire et se voit comme un film noir. Les interprétations sont à la hauteur du sujet.

Tant qu'il y aura des hommes
Tant qu'il y aura des hommesTant qu'il y aura des hommes
Tant qu'il y aura des hommesTant qu'il y aura des hommes

Commenter cet article

Daniel 26/03/2016 21:03

Un grand classique ! Lancaster , qui n est pourtant pas n importe qui , disait qu il était tellement impressionné par Montgomery Clift qu il devait empecher ses jambes de trembler lors de leurs scènes communes. Je me souviens d une autre adaptation en série tv avec une Natalie Wood très convaincante , un " clone" de Burt Lancaster pas trop mauvais mais impossible de ne pas penser a Clift quand on voit les efforts inutiles du jeune acteur qui reprend son role.

Articles récents

Hébergé par Overblog