Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #Westerns Américains, #Burt Lancaster, #Lee Marvin, #Jack Palance, #Claudia Cardinale
Les professionnels  (The professionals )

Film américain de Richard Brooks, de 1966, avec Burt Lancaster, Claudia Cardinale, Lee Marvin, Robert Ryan, Jack Palance, Woody Strode, Ralph Bellamy, Marie Gomez. La fine fleur du western dans une histoire simple, pleine d'intérêt: un magnat du rail demande à d'anciens aventuriers, qui ont participé jadis à la révolution mexicaine auprès de Pancho Villa, de ramener son épouse kidnappée par un homme redoutable qui en exige une rançon. Nos héros traverseront le désert, attaqueront des bandes qui veulent leur peau, sauveront celle-ci après moult stratagèmes et accompliront leur mission. Mais les apparences sont trompeuses, les brutes peuvent changer, les choses ne pas être ce qu'elles semblent, les êtres surprendre. Paysages, action, dialogues savoureux, équipe épatante, héroïnes au caractère bien trempé font de cette oeuvre un très bon western. On va ici à l'essentiel, les images sont belles, le réalisateur laisse quelques moments calmes bien placés agrémenter le récit, aider à percer les motivations de tous. Pour une fois, les bonus du DVD sont assez informatifs même si on tombe encore sur le côté obligé style:"Tout était si formidable!" car on sent bien qu'il doit y avoir une part de vérité. Un grand plaisir de le revoir.

 

Les professionnels  (The professionals )Les professionnels  (The professionals )
Les professionnels  (The professionals )Les professionnels  (The professionals )
Les professionnels  (The professionals )Les professionnels  (The professionals )
Les professionnels  (The professionals )Les professionnels  (The professionals )

Commenter cet article

DANIEL 03/06/2015 17:03

Personnellement un " Papillon" tourné par Polanski avec Warren Beatty ou Belmondo comme c était prévu ne m interesse pas du tout. Il ne faut pas négliger le fait qu en France on a beaucoup de mal avec l histoire quand elle est honteuse pour le pays contrairement aux cinéastes américains qui frappent la ou ça fait mal. Combien de temps a t il fallu attendre pour avoir un film digne de ce nom décrivant la guerre d Algérie telle qu elle était réellement ou a quand un vrai film sur les collabos français et leurs exactions durant la seconde guerre....? Alcatraz a fait l objet de nombreux films américains , le bagne de Guyane dans son horreur n a jamais été aussi bien décrit que dans " Papillon" ...alors si les américains font cela mieux que les français, je suis pour ! Merci Val , si en plus tu n as pas vu ce film depuis longtemps on aura un œil quasi neuf sur l "œuvre".

valcogne.over-blog.com 03/06/2015 19:27

Ah mais ton reproche sur la frilosité Française, voire son révisionnisme, est tout à fait justifié et même s'ajoute aux raisons que je donne pour descendre en flamme notre forme de cinéma. Je ne conteste pas que les Américains aient fait du bon travail sur Papillon, je regrette juste qu'on ait pas été foutu de le faire nous mêmes. Cela dit, à contrario, certains films Français historiques trouvent grâce à mes yeux: " Le voleur", " Le juge et l'assassin", "Les mille ", " Marie Octobre", " Vingt ans dans les aurès", " La 317eme section", il n'existe pas assez d’œuvres de cette trempe à mon goût voila tout...

Val 03/06/2015 09:16

Daniel : Si je n'ai pas encore parlé de "Papillon" sur Ana'Blog, c'est parce que je l'ai vu il y a trop longtemps pour m'en souvenir.
Mais je te promets que dès que possible je trouverai le moyen de me procurer le dvd et de le regarder pour en faire une chronique digne de ce nom. ;-)

valcogne.over-blog.com 03/06/2015 10:59

Je ne me suis pas précipité pour inclure ce film car: malgré que j'aime Steve Mac Queen j'apprécie moins Dustin Hoffman et suis dépité que des Américains jouent les Français, et mal, puisque n'ayant ni notre langage ni nos comportements. De plus ce livre aurait du être filmé par un réalisateur Françophone. Cela n'a pas été le cas, une fois de plus, c'est de la faute de notre pays, pas des autres, mais ça m'agace. Les Américains, avec deux cent ans d'existence nous inondent de productions, et mieux, savent parler du futur, et nous, avec des racines vieilles de milliers d'années on est incapable d'extraire des aventures de ce fabuleux réservoir! Et pire encore, quand on le fait c'est souvent prétentieux ou nul, carrément! Donc "Papillon" , sans remettre en cause ses qualités, n'y est pour rien, mais voila les raisons qui font qu'il m'attire moins que d'autres.

Evy 03/06/2015 08:09

Ah mais je suis entièrement d'accord avec toi !! C'était juste pour l'anecdote ! Moi j'aime beaucoup les deux films, donc...

valcogne.over-blog.com 03/06/2015 08:10

Bises.

Evy 03/06/2015 06:36

Je note les doléances !
Pour la petite anecdote, Peckinpah détestait "Les Professionnels", qu'il jugeait totalement irréaliste, et qui l'aurait incité, entre autre, à faire "La Horde sauvage".

valcogne.over-blog.com 03/06/2015 06:58

Peckinpah était incontestablement un maitre, mais pas Dieu et, de même que mes opinions ne sont pas paroles d'évangile, les siennes non plus, ni celles de qui que ce soit d'ailleurs ! " La horde sauvage" est magnifique et, si elle a été créée en réaction à un autre film de qualité, tant mieux, comme cela on a le beurre et l'argent du beurre, nous autres, spectateurs. Robert Ryan est au moins un point commun entre les deux films et dans chacun, il marque. Si Peckinpah n'aimait pas "Les professionnels", moi, à sa place, je n'aurai même pas pris un acteur qui en venait! Faut savoir ce qu'on veut dans la vie!

DANIEL 02/06/2015 21:51

C est curieux mais je n ai jamais vu ce film au casting pourtant formidable..Une grave erreur a réparer..Dans la longue liste des films non chroniqués a ce jour je suis surpris que ni chez toi , ni chez Val , ni chez Fred , ni chez Evy ( mais la c est normal c est tout frais) le film " Papillon " n ait jamais eu droit a un post d autant plus que Steve McQueen a droit a une rubrique sur chacun de ces sites et que son role est certainement le plus beau de sa carrière. Ca sent la pétition tout ça...

valcogne.over-blog.com 03/06/2015 19:36

Peckinpah n'est pas le seul à ne pas aimer grand chose, hé hé, le problème c'est que ce genre d'attitude demande de la constance et de ne pas trop se contredire. Je ne suis pas au fait du torpillage externe de son travail et ne puis en parler par contre "The getaway" est un film de lui, avec d'autres, que j'aime beaucoup, que d'autres l'aient supervisés ou pas.

DANIEL 03/06/2015 17:14

En meme temps combien de réalisateurs ont détesté tel ou tel film mais adoré l un des acteurs du dit film au point de l engager. Il faut avouer que Peckinpah n aimait pas grand chose en dehors de son cinéma et il faudra bien un jour que quelqu un se pose la question : " Pourquoi est il un des réalisateurs dont on a le plus monté et remonté les films "? Pas un film mais quasiment tous , c est quand meme étrange..et celui dont il a plus ou moins été exclu de la salle de montage est devenu son plus grand succès commercial : " Getaway". Il reste encore un mystère, le vieux Sam!

valcogne.over-blog.com 03/06/2015 04:46

Dans "Les professionnels" les paysages aussi sont à la hauteur. " Papillon" sera chroniqué un jour mais attendra....une minute! ( Il me semble bien en avoir lu la critique chez Fred pourtant...)

Articles récents

Hébergé par Overblog