Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #John Wayne, #Westerns Américains, #Geraldine Page, #Ward Bond, #Michael Pate, #Lee Aaker
Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )
Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )
Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )
Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )
Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )

Encore un film que j'avais édité et disparu du blog au changement de plate-forme, bref. Film américain de 1953 de John Farrow, originellement en trois dimensions, parachevé par John Ford, d'après un roman de Louis Lamour sur un scénario de l'ami de John Wayne: James Edward Grant, qui écrivit pour lui la plupart de ses plus belles répliques. Avec Geraldine Page, Ward Bond, Michael Pate, Lee Aaker, Leo Gordon, James Arness. Hondo Lane est métis, tireur d'élite, éclaireur pour l'armée. Attaqué par des Indiens il arrive à pied, flanqué de son fidèle chien, au ranch de madame Lowe et son fils. Il deviendra leur protecteur. Les Apaches mènent la guerre contre la cavalerie car le gouvernement central les a trompé. Le grand chef Vittorio a de bons rapports avec les Lowe, prend le petit garçon comme frère de sang. Il admire aussi la bravoure, le bon sens, d'Hondo. Les Apaches sont considérés ici avec empathie, on explique leurs mœurs et point de vue. Bien sûr, comme dans tout western, ils tombent comme des mouches en attaquant des convois, mais on comprend clairement pourquoi ils sont en colère. La fin du film est limpide aussi: la disparition annoncée des Apaches signe la fin d'un monde, le héros le regrette. La présence de l'enfant pouvait donner lieu à une imitation de"Shane", heureusement il n'en est rien. Geraldine Page est très crédible, John Wayne impeccable. A noter: Hondo est accompagné de son ami à quatre pattes, l'image  est très belle. Est ce par hasard que, de la même manière, Mad Max, autre idole du cinéma, soit suivi par un adorable roquet et compose une image de départ aussi forte dans Mad Max 2 ?

Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )
Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )
Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )Hondo, l'homme du désert  ( They call him Hondo )

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog