Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
valcogne.com Espace Libre

valcogne.com Espace Libre

Cinéma. Opinions d'un spectateur lambda, totalement subjectives mais sincères.

Publié le par valcogne.over-blog.com
Publié dans : #MEL GIBSON, #Sophie Marceau, #Patrick Mc Goohan
Braveheart

Film de 1995 de Mel Gibson avec lui-même, Sophie Marceau, Patrick Mc Goohan, James Robinson, Sean Lawlor, Sandy Nelson, James Cosmo. Magistral long métrage sur le combat de l’Écossais Wiliam Wallace contre l'envahisseur Anglais au moyen-âge. Un grand souci de véracité, une âpreté implacable, un sens de l'épique, caractérisent cette oeuvre où le jeu de l'acteur emporte aussi l'adhésion. Je ne connais pas les réalisateurs de la série culte: "Game of thrones" mais suis presque sûr que Braveheart, dans sa facture, a du les inspirer, ce n'est pas le moindre des compliments. D'autres films auparavant, traitant de la même époque, montraient un certain réalisme tel le "Hamlet" de Roman Polansky, par exemple, ou "Les chevaliers Teutoniques", mais pas au point où Mel Gibson entraîne, de gré ou de force, ses spectateurs.  Une excellente musique concourt à l'aspect grave du film, les rôles secondaires sont à la hauteur. Visitons l'Ecosse médiévale donc.

Braveheart
BraveheartBraveheart
Braveheart
BraveheartBraveheart

Commenter cet article

DANIEL 26/02/2015 22:23

Beaucoup de liberté avec l histoire dans ce film mais , malgré cela, un chef d œuvre du cinéma et Mel Gibson sans doute dans son meilleur role. Ce qui me surprend , quand on connaît le " gout " pour la violence de Gibson c est qu il a sérieusement édulcoré la mort de William Wallace particulièrement horrible. Dans le genre il y a aussi " Rob Roy" avec Liam Neesen , la aussi histoire vraie moins épique mais très bien réalisé avec un Tim Roth particulièrement glaçant.

valcogne.over-blog.com 26/02/2015 23:40

Tu remarqueras qu'il s'est rattrapé dans "Apocalypto" et la "Passion du Christ" où, pour le coup, il ne nous épargne rien...C'était donc reculer pour mieux sauter, on ne se refait pas. Les livres de Walter Scott glorifient surtout la bravoure et l'aventure et ce " Rob Roy" est un bon film. Liam Neeson est très bon et Tim Roth un méchant très crédible.

Articles récents

Hébergé par Overblog